Support d’identification électronique, le tag (ou étiquette) constitue l’un des éléments fondamentaux d’une solution RFID. En effet, il permet d’identifier et de tracer un produit durant tout son parcours de vie. En pleine définition d’une solution de radio-identification, comment parvenir à choisir le tag RFID adapté à son besoin ?

Spécialiste en solution d’identification et traçabilité depuis 2008, Talice vous indique – à travers cet article – les critères principaux à prendre en compte dans le choix d’un tag RFID.

Les questions incontournables avant l’achat d’un tag RFID (ou étiquette)

Au même titre que le lecteur, le tag RFID est un élément capital jouant dans la performance d’une solution de radio-identification. Par conséquent, il convient de sélectionner l’accessoire RFID le plus adapté à son projet de traçabilité. Pour réussir à trouver le bon modèle de tag RFID, vous devrez vous poser une série de questions. Au nombre de 6, ces interrogations vous sont exposées par notre équipe ci-dessous.

1. À quelle distance la lecture du tag RFID sera effectuée ?

Tout d’abord, la distance de lecture est le premier critère à considérer dans le choix d’une étiquette ou tag RFID. Cette caractéristique est définie par deux éléments tels que :

  La fréquence radio,

  Et la source d’alimentation de l’accessoire.

La fréquence radio employée

Composante première de l’étiquette radio, la puce RFID utilise généralement l’une des 4 fréquences suivantes :

  Basse fréquence (BF) : fréquence de 125 et 134,2 KHz,

  Haute fréquence (HF) : fréquence de 13,56 MHz,

  Ultra haute fréquence (UHF) : fréquence de 863 à 915 Mhz,

  Super haute fréquence (SHF) : fréquence de 2,45 GHz et 5,8 GHz.

C’est la distance de lecture voulue qui conditionne le choix de la fréquence. Par exemple, une courte distance de lecture demande l’utilisation de la basse fréquence ou haute fréquence. À contrario, une grande distance allant à plus de 10 mètres exigera soit l’ultra haute fréquence ou la super haute fréquence.

La source d’alimentation du tag RFID

Ensuite, un tag RFID peut être alimenté par une source d’énergie interne ou être totalement passif. À l’heure actuelle, notre équipe recense trois types de tag / étiquette RFID :

  Tag passif : modèle le plus répandu, il n’intègre aucune source d’alimentation. C’est l’onde électromagnétique du lecture RFID qui permet la transmission d’informations,

  Tag semi-passif : assisté par batterie, ce second type communique également par onde électromagnétique. Quant à la batterie, elle sert exclusivement à alimenter un capteur,

  Tag actif : totalement autonome, il est alimenté par une pile. Il sert essentiellement à transmettre une position GPS, une température ou autre.

2. Quelles sont les spécificités de l’environnement ?

Deuxièmement, l’environnement dans lequel évolue le tag ou l’étiquette RFID aura également une influence dans votre prise de décision. En effet, un environnement difficile (humidité, vent, poussière, changement de températures, etc.) vous imposera de vous orienter vers un tag RFID capable de résister à de fortes températures ou d’être parfaitement étanche. Dans ce type d’environnement, une simple étiquette RFID disposera d’une durée de vie très courte.

En revanche, le choix d’une étiquette RFID sera parfaitement judicieux dans un environnement intérieur et propre comme au sein des laboratoires d’analyses ou dans un commerce de détail.

3. Quel usage aurez-vous des tag RFID ?

Ensuite, l’usage fait de l’étiquette RFID déterminera également le modèle d’étiquette / tag à choisir. Comme mentionné précédemment, la puce RFID présente à l’intérieur de l’accessoire peut être de trois sortes :

  Puce en lecture seule et non modifiable,

  Puce en écriture unique et en lecture multiple,

  Et la puce en lecture / réécriture.

4. Quelle est la nature du produit à identifier ?

Par ailleurs, les caractéristiques du produit à scanner ont un impact sur le choix d’un modèle d’étiquettes / tags RFID. Effectivement, la matière ainsi que la forme du produit vous pousseront à choisir un type de tag spécifique.

À titre d’exemple, le métal est un matériau venant perturber le passage des ondes. Vous devrez donc obligatoirement opter pour des tags « spécial métal » soit magnétiques ou bien se fixant à l’aide de colliers flexibles.

Il en est de même pour un tag (ou étiquette) amené être manipulé par une personne, sur un aliment ou sur un conteneur, vous devrez dans ce cas préférer un modèle durci.

5. Quelle est la durée de vie espérée d’une étiquette RFID ?

En lien direct avec le point précédent, la durée de vie escomptée d’une étiquette / tag RFID est aussi un élément majeur dans votre processus de décision :

  Pour un usage unique, une étiquette RFID répondra pleinement à vos besoins,

  En revanche, un tag dit durci est plus adapté à un usage où ce dernier est manipulé, malmené ou encore stocké à l’extérieur.

6. Et quelle sera la mémoire de stockage disponible ?

Selon votre usage de la RFID, un tag peut voir sa capacité de stockage étendue en particulier s’il évolue dans un environnement isolé. De ce fait, vos opérateurs seront en mesure d’inscrire, de mettre à jour et de consulter un ensemble d’informations sur le tag.

Naturellement, cette possibilité est uniquement réservée aux modèles autorisant la lecture et l’écriture multiples de la mémoire de la puce. À ce jour, la capacité de mémoire est au maximum de 516 kbits.

Les avantages de l’étiquette RFID

Les étiquettes RFID possèdent de nombreux avantages :

  • Contrôle des stocks amélioré : Les tags RFID permettent un suivi précis des produits, facilitant ainsi la gestion des stocks.
  • Expérience client améliorée : Grâce à l’exécution omnicanal, les tags RFID peuvent améliorer l’expérience d’achat des clients.
  • Prévention des pertes : Les tags RFID fournissent des informations détaillées sur les articles, ce qui aide à prévenir les pertes et les vols.
  • Accélération du passage en caisse : Les tags RFID peuvent scanner l’ensemble du panier d’achat en une seule fois, accélérant ainsi le processus de passage en caisse.
  • Diminution des coûts du personnel : L’utilisation de la technologie RFID peut réduire le besoin de personnel pour le suivi des stocks et le passage en caisse.
  • Augmentation des ventes : Les études ont montré que l’investissement dans la technologie RFID peut entraîner une augmentation des ventes grâce à une meilleure disponibilité et précision des stocks.
  • Réduction de l’inventaire : Avec un suivi plus précis, les détaillants peuvent réduire l’excès d’inventaire.

Une gamme complète de solutions RFID disponible

Modèle d’étiquette / tag RFID choisi, vous devrez nécessairement créer ou compléter votre installation professionnelle de radio-identification avec :

  Une solution logicielle spécifique à votre activité,

  Mais également avec du matériel RFID adéquat (lecteurs, tablettes, terminaux, etc.).

Aux côtés de TPE / PME et Grands Comptes, notre équipe d’experts élabore et déploie des solutions de radio-identification sur mesure. Plus précisément, elle met à votre disposition tout le matériel nécessaire à la conception d’un système RFID performant et viable reposant sur :

  Des lecteurs RFID de dernière génération et issus des plus grands équipementiers comme Zebra Technologies®, Datalogic ou encore Honeywell,

  Une sélection d’étiquettes et tags RFID dimensionnés à vos besoins,

  Des terminaux portables pour vos équipiers mobiles,

  Etc.

Donnez vie à vos projets en traçabilité et radiofréquence en sollicitant nos experts. Bénéficiez d’une étude personnalisée en contactant directement notre équipe – par téléphone – au 01 34 51 05 05. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire de contact en ligne pour préciser vos besoins. Optimisez la productivité de vos sites d’exploitation avec Talice !